Amnésique

Cette année est particulière. A cette même période, il y a dix-neuf ans, je devais vivre quelque chose de suffisamment moche pour l’avoir effacé de ma mémoire. Ma fille fêtera ses huit ans cette année. J’avais son âge.

C’est quelque fois tellement difficile d’y penser. Et pourtant, j’y pense tous les jours. J’ai presque l’impression d’avoir de nouveau sept ans, mais je ne vis rien. J’essaie, pourtant.

Je me suis dit que la solution était de commencer dans l’ordre. Alors j’ai téléphoné à l’ancienne propriétaire de ma mère. Elle a accepté que j’aille visiter l’appartement dans lequel nous habitions à notre arrivée dans ma ville actuelle. Juste après le fameux traumatisme, donc. L’époque où ma mère buvait et mangeait ses cachets comme des bonbons. ça n’a rien réveillé. Mais je dois avouer que cette période est aujourd’hui moins pesante, même si j’en serais marquée à vie. Les images me reviennent moins en tête.

J’ai alors fait un autre bond dans le passé en essayant de trouver sur Google Street View ma maison. La maison où j’habitais quand j’avais sept-huit ans. J’ai mis du temps à la retrouver. J’essaie de refaire le chemin que nous empruntions pour aller à l’école, juste à côté. Mais c’est difficile. J’y arrive, mais je ne me souviens de rien. Je voudrais trouver quelqu’un sur Internet qui habite cette ville et qui pourrait me faire des photos et vidéos. J’aimerais tellement revoir l’école. Il n’y a que là-bas que ça a pu arriver.

Je me souviens de ces deux garçons. Epoque des 2be3. Je trouvais que le brun ressemblait à Filip. L’autre, Teddy, aurait plutôt ressemblé à Frank. Ils étaient un peu plus grands que nous. Peut-être dix ans ? Quand on était en jupe ou en robe, ils nous coinçaient dans un coin reculé de la cours, avec ma copine C. Je n’ai pas souvenir qu’ils aient fait quoi que ce soit. Mais ça, ces deux garçons, je m’en suis souvenue il n’y a pas très longtemps. Et tout ce que je sais, c’est qu’après avoir déménagé, je n’ai plus jamais porté de jupe ou de robe. Et je n’arrive pas à trouver ma copine C. sur Internet. C’est la seule dont je me souvienne.

J’essaie de récupérer mon dossier scolaire. Mais vu le temps que ça prend, ça m’a l’air de mal s’annoncer. J’ai téléphoné à l’école mais ils n’ont évidement plus mon dossier, ça fait bien plus de dix ans déjà.

En 2013, j’ai voulu faire une thérapie. J’ai rencontré deux psy avec qui j’ai parlé de ça. Les deux m’ont confirmé qu’ils s’était très certainement passé quelque chose. Je leur ai parlé de mes blocages, de mes craintes, mes réticences. Et ce dégoût que j’ai parfois. A ne pas supporter ne serait-ce que l’idée qu’on puisse me toucher. J’ai apparemment une attitude assez évocatrice, ou je ne sais quoi de révélateur, puisque certains mecs avec qui j’ai eu une relation ont compris le malaise. Ils n’ont pas été nombreux. Mais combien ont pris le temps de me connaitre ? ça me fait de la peine de voir que des gens peuvent se rendre compte du truc alors que moi-même, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. ça me fait souvent peur.

Lorsque j’ai rencontré le deuxième de ces psy, il m’a dit qu’il faudrait que je fasse de l’hypnose éricksonienne. J’ai commencé à paniquer en lui demandant où j’allais trouver quelqu’un qui fait ça ? Il m’a tendu sa carte. Je l’ai regardé, et j’ai vu qu’il faisait de l’hypnose. Je me suis sentie soulagée. Je me disais que j’allais enfin avancer. J’ai fais trois séances. On est remonté jusqu’à notre arrivée dans notre ville actuelle. Il est parti en vacances et je n’y suis plus allée. J’ai toujours gardé la carte qu’il m’a tendue. Elle représente un pas de plus. J’ai gardé tellement de choses dans ma vie. J’aime ces bricoles.

Depuis quelques mois, j’ai des images qui reviennent. Les tulipes jaunes, des pierres, la rivière. On se dit toujours que c’est aux autres que ça arrive. C’est comme ça qu’on dit ? Et pourtant c’est bien moi qui écrit ces mots. Elles ne montrent rien ces images. Et pourtant elles font si mal… Je ne sait pas si ça remonte maintenant parce que je suis à l’aah et que j’ai donc plus de place pour ça dans ma vie, ou si c’est parce que ma fille fêtera ses huit ans dans quelques mois ?

Maintenant que je me suis bien plombée le moral, je vais aller faire du ménage avec de la musique. Alles klar herr Kommissar ?

Ps: un vieil anglais m’a offert une tulipe jaune. J’y ai vu le signe que j’avance. C’était réconfortant.

tulipe

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s