Quand le vide s’empare de moi

Depuis deux jours, je suis entièrement vide. Fatiguée, envie de rien, rien ne me captive ou retient mon attention suffisamment longtemps pour me dire qu’une heure est déjà passée. Je tue le temps à essayer de trouver quoi faire en attendant… que le temps daigne passer.

Le pire, c’est le soir. Quand je me retrouve seule, au calme. Je deviens triste, je ressasse et je pleure. Je pense à tout plein de choses. Et la journée je me plains du bruit, je ne veux qu’être au calme et seule. J’en ai marre. Marre de jongler, de toutes ces contradictions, ces changement d’humeurs et d’envies.

Ce serait tellement plus simple si le monde autour de moi me ressemblait. Pourquoi ce serait à moi de m’adapter et de ressembler aux autres ? J’ai atterrit dans le mauvais monde.

J’ai envie d’aller dormir. Mais je n’ai pas envie de me coucher. Je ne sais pas quoi faire, alors j’écris. J’essaie de trouver un forum borderline mais je n’en ai trouvé qu’un et n’y suis pas tellement à mon aise, je crois. Je vais, je viens. Et il n’est que 14h.

J’ai dû partir loin pour m’ennuyer à ce point.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s